L'avocat du Diable

27 Mai 2013 , Rédigé par Jeunes Tchad

L'avocat du Diable

Dans une des conférences téléphoniques de Deby avec un des ses homologues de la region rendu publique dans cette platforme, Idriss Deby affirme ''d'être prêt d'entré en guerre avec la Libye'' tout juste après sa déclaration accusant la Libye de vouloir ''destablisé'' son regime. La redaction s'est en effet prit soin de ne pas révélé l'identité de l'interlocuteur qui aujourd'hui n'est plus un secret de polichinelle.
Mahamadou Issoufou et Idriss Deby partagent en faites le '' même ennemi'' qui est desormais hostille à leurs regime respectifs.
Logé à la présidence à Niamey, munie d'un passeport diplomatique nigerien et marié à la fille du ministre des affaires etrangéres nigerien, les autorités nigeriennes ont de la peine avec les nouveaux autorités libyennes qui à plusieurs reprise ont demandé l'extradition de Saadi Gaddafi traité comme un prince pour être juger.
Selon des sources trés proches à Niamey, Saadi est en parfaite collaboration avec les gaddafiste refugé à NDjamena, entretenu par Idriss Deby.
Sans oublier les mercenaires de la garde présidentielle de Deby qui ont combattu avec Gaddafi et croupissent en prison à Bengazi et Sebha, les nouvelles autorités libyennes sont en possesion des doccuments accablantes d'Idriss Deby sur plusieurs affaires internes et externes du Tchad.
Lors qu'un rencontre à Ndjamena avec le Chef d'Etat Major Libyen, Ndjamena avait sollicité l'echange de ces doccuments et quelque presumé rebelle tchadien en Libye en contre-partie des dignitaires de l'ex-regime gaddafiste au Tchad, une chose dont la reponse de Tripoli n'a pas plu à Deby, le mettant sur tout ses etats.
L'accusation gratuite du président Issoufou à la Libye n'est qu'une fuite en avant d'une conspiration fomenté par Idriss Deby contre leur ''ennemi'' commun.
Par comment l'attentat au Niger revendiqué par le MUJAO et le signataire par le sang de BelMockhtar tous au Nord du Mali est en rapport avec le Sud libyen dont la frontière est fermer depuis des mois? En quoi se base le président nigerien affirmant une menace terroriste au Tchad? D'ou a-t-il eu ces informations? Pourquoi les autorités tchadiennes peine à commenté ces déclarations ? Issoufou remplacera-t-il un certain Bozizé ou juste un avocat du Diable?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article