les tchadiens doivent profiter de ce moment opportune.

13 Novembre 2011 , Rédigé par jeune-tchad

 

imagesEn N’Djamena, les problèmes ne font que pleuvoir: du choc libyen, au mécontentement de l’armée, l’assassinat du fils d'ex-sultan, les grévistes et les récentes manifestations du M10/11 le 10 novembre dernier etc.... on peut bien parler avec Gaddafi au téléphone et ordonner de ressusciter les morts, surtout quant on est président en ce moment ci de la république du  Tchad.

Certains, craignent une guerre civile, d'autres évoquent le scenario libyen, syrien ou celui du Yémen.

Mais Deby mérite t-il d’êtres comparé a Gaddafi ou Bacher Al-Assad?

Tout le monde sait que le régime de N’Djamena n'est rien sans le soutient de la France, cependant, les événements de la Libye ont généré une tension remarquable entre N’Djamena et Paris-Washington ou les pèlerins tchadiens se défilent voulant miséricorde.

A cause de son soutient a Gaddafi, et du prétendu sauvetage au peuple libyen par les trois puissances mondiales qui s’étonnent a l’ingérence de Mr Deby, c'est sur que cela n'ira pas inaperçue.

la France considéré comme le Héros des libyens, soutenant le printemps arabes, ne se laissera pas paraitre hypocrite sur sa défense des droits de l'Homme et aux peuples opprimes, surtout pas a l'approche des élections présidentielles française.

les tchadiens doivent se mobiliser massivement pour faire entendre leurs voie et prendre leurs l'avenir en main, si ce n'est que pour trois (3) jours au maximum suffira de DÉGAGER Deby et son régime.

le temps n'est pas en sa faveur, ce qui explique les trois étapes d'augmentation de salaire jusqu'en 2014, des promesses et des promesses, a chacun de voir depuis 21ans.

Tout de meme, on doit accepter que l'Etat ne dispose aucun controle des revenue petroliers, (8ans d'exploitation et alors?) la caisse de l'Etat est en fallite, alors comment parvenir en 2014?

 

Ca suffit

 

La redaction du jeune tchad.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article