L'arrogance de la famille de chef de canton d'Annakaza. L'heure de la dissolution n'est-elle pas arrivée?

9 Janvier 2013 , Rédigé par Jeunes Tchad

L'arrogance de la famille de chef de canton d'Annakaza. L'heure de la dissolution n'est-elle pas arrivée?

Une tribu qui a toujours pris en bonne considération ses mœurs et leurs principes ancestraux.  Le respect des uns et des autres, la solidarité qui se manifeste entre nous les ANNAKAZA, l’affection parentale. Hélas !!!
Depuis les 5 dernières années, les choses ont pris une autre tournure très néfaste. La famille de chef de CANTON ANNAKAZA qui sombre dans la dépravation, se prend la tête comme à l’époque des empereurs romains ou les dignitaires dans les contes de mille et une nuits, se croyant noble plus que les autres ANNAKAZA, Ils dévalorisent les décisions des autres notables qui ne sont pas de leur sous-clan.

Ils imposent des décisions au milieu ANNAKAZA, ils tranchent le jugement en iniquité avec des actes ne respectant pas les règles morales pour soutenir ceux qui sont des leur famille ou parent au détriment des autres. Les autres continueront ils à subir cette injustice et cette arrogance de cette famille ignorante et capricieuse qui se croit influente? Le temps nous dira ! Un chef de canton n’est pas désigné par un choix divin, vous vous croyez où ? Des individus qui ne respectent personne, une minorité qui se croit maître des ANNAKAZA. Vous avez eu un statut dans la société Gourane c’est grâce aux autres ANNAKAZA, vous n’êtes pas dignes de ce respect. Avec une tendance égoïste, une famille cynique qui ne vise rien que l’intérêt de manière éhontée. Parmi leurs jeunes cancres et analphabètes sans aucune éducation pensent bêtement qu’ils continueront de se faire Jules César, mais l’heure de l’ignorance de nos aînés est complètement achevée, réveillez vous !

Chaque sous-clan ANNAKAZA prendra son propre relais dans bientôt comme ce qui s’est passé chez les Borgades. Je dénonce sévèrement les attitudes et les comportements ignobles de cette famille et ses progénitures. Nous qui ne sommes pas nés de la dernière pluie, nous allons mettre fin à vos idées malsaines. Continuer à surestimer les conséquences de votre arrogance, de votre injustice vous allez se retrouver seuls et votre destin vous jugera.

Tous les autres sous clans ANNAKAZA vont se dissocier de ce cantonnât pour un galop solitaire mieux que se traîner derrière une famille pourrie qui ne voit pas plus loin que le bout de leur nez. Wait and see !!

Oumar Bolliami Paris, Bobigny

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article