Sans tabou, ni complexe: Tchad: Le clanisme en mode de gouvernance

10 Avril 2014 , Rédigé par Jeunes TchadJeunes Tchad est un espace de discussion et de réflexion administré par DJARMA Acheikh Ahmat Attidjani blogueur activiste et analyste indépendant.

Sans tabou, ni complexe: Tchad: Le clanisme en mode de gouvernance

Le clanisme par définition est le comportement de personnes unies par une parenté de type clanique et qui recherchent leur intérêt commun sans se préoccuper des règles sociales et des lois.
Cette définition est la plus appropriée de la situation socio-politique au Tchad.

Comme Hissein Habré dont le régime est caractérisé par une injustice cruelle et un clanisme maladif accès principalement sur son groupe tribal les Gourane, tout les règles et les lois sociaux qui régissent la vie en communauté sont violés et ignorés par une arrogance aveugle sans repère.
Certains me répondront qu’il faut pas accuser tout une ethnie. Cependant cette réaction est une fuite en avant d’une mentalité incrédule, d’une responsabilité partielle et d’un comportement brut plus fort qu’eux.
Chaque peuple, chaque groupe d’individu, à ses cultures, ses traditions et ses valeurs, qu’ils ne sont pas forcement des mérites ou des qualités morales sociologiques proprement dit.
On ne peut être fidèle à une tradition qui viole les règles élémentaires des lois sociales et en même temps prétendre lutter ou soutenir les lois universelles de la morale humaine.
Il est claire ici que chacun n’a pas la même l’interprétation des lois les plus élémentaires et d’éthique.

Revenons à notre mouton, appelons le chat par son nom. Plus de 23ans de règne sans partage, Idriss Deby par le soutiens de son groupe tribal les Zakhawa monopolisent tout les postes clef de l’institution de l’Etat:
- Exonération des entreprises appartenant au Zakhawa de toutes taxes,
- Privatisation des services publics: service des mines (carte grise); services d’identification (cartes d’identité nationales; passeports); les services domaniaux et fonciers;
- Privatisation des recettes des douanes et autres entrées fiscales (ouverture d’un compte privé dans une banque de la place et dont l’actuel DG des douanes, frère du Président serait le seul ordonnateur).
-Responsabilisation systématique des membres de la famille du PR à des postes juteux tel son fils à la Direction générale du Projet des Grands Travaux présidentiels;
- Nomination des membres de la famille du PR dans les services essentiels des finances, douanes, trésor, impôts et à l’époque toutes les DAAFM;
- Armée clanique;

Lire la suite sur===> http://jeunestchad.mondoblog.org/?p=168

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article