Que veut dire bonne année 2014 pour le Tchad?

26 Décembre 2013 , Rédigé par Jeunes Tchad est un espace de discussion et de réflexion administré par DJARMA Acheikh Ahmat Attidjani blogueur activiste et analyste indépendant.

Que veut dire bonne année 2014 pour le Tchad?

En premier jour de l'année 2014, les textos, mails, poste, coups de fil pour se souhaiter une bonne année se comptent en centaines de milliers, si ce n'est plus.

Mais dans ces vœux échangés entre tchadiens il y a souvent explicitement, ou implicitement, un ou des vœux qui eux sont adressés au pays, des vœux de bonne année 2014 au Tchad.

Que voudrait donc dire ce 'bonne année 2014' au Tchad ? Sur quelle base pourrait-on dire, à la fin de cette nouvelle année: Ce fut une bonne année pour le Tchad?

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait tout d'abord et avant tout la chute pure et simple du régime d'Idriss Deby Itno au pouvoir bientôt un quart de siècle.
Les causes de ce chute ne parviendront que soit par la mort naturelle, l'élimination physique, un coup de l'Etat ou par la force des armes.

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait également qu'on puisse voir des nouveaux visages jeunes, dynamiques, cultivés et équilibrés suffisamment animé par l'amour de la patrie dont les convictions faiblissent jamais se propulser au devant de la scène politique.

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait ensuite qu'une certaine nombre des personnalité hérités de l'ère Hissen Habré et Idriss Deby soient soumis à des enquêtés pour des divers crimes économique, morale, complot et trahison dont la décidera la justice de leurs sort.

Une bonne année 2014 pour le Tchad est de révisé les systèmes qui continuent à tourner avec les hommes d'avant, avec la mentalité et les codes d'avant, avec les perversions d'avant. Comme la présidence, le parlement, la police, l’armée, les ministère etc...

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait aussi que la scène politique devienne plus sereine et que la classe politique se rapproche et regagne la confiance des citoyens. Car depuis 30 ans, il y a eu beaucoup de mal à ce lien capital qui doit exister entre politiques et valeurs et principes. Lien sans lequel on ne peut que difficilement parler de démocratie.

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait que le nouveau gouvernement de transition puisse s'atteler à la charge très rapidement et qu'il puisse mener rapidement les actions pour atteindre des objectifs précis, en plus de ceux qui sont cités plus haut: rétablir la confiance et l'avenir du pays (à l'intérieur et à l'extérieur), combler, du moins commencer, le fossé social qui existe entre les tchadiens les plus privilégiés et ceux qui sont les plus démunis.

Une bonne année 2014 pour le Tchad signifierait en fin qu'une vrai justice soi faite aux familles et à la mémoire des victimes des atrocités et de la barbarie du système Habrésiste et Debyste et notamment à l’icône des victimes de la lutte pour les valeurs et principe démocratique feu Ibni Oumar Mahamat Saleh. Que justice soi faite

Alors bonne année 2014 pour le Tchad

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article