Miss Tchad, Miss Mascarade

24 Décembre 2013 , Rédigé par Jeunes TchadJeunes Tchad est un espace de discussion et de réflexion administré par DJARMA Acheikh Ahmat Attidjani blogueur activiste et analyste indépendant.

Miss Tchad, Miss Mascarade

En décembre de chaque année, l’événement de la Miss Tchad vient nous gâcher ces moments de fête et de joie. Certains trouvent dans cet événement de quoi se distraire, une sorte de loisir. D'autre un théâtre humoristique et d'autre comme moi de la honte pour le Tchad, un cauchemar que je préfère dormir risque de me taper une crise.

A quoi sert Miss Tchad? Il est ridicule d’écouter ceux qui, selon eux interdisent la Miss Tchad pour des raisons religieuses, mais pourtant eux même nagent dans les péchés que seuls eux en ont le secret. Nous avons même écouté certains pour manifester et promouvoir leur esprit de moyen age avancent l'argument de la situation difficile des ressortissants tchadiens en RCA.

Entrons dans le vif du sujet. Promu souvent par la 1ere dame, l’événement est devenu une sorte de dépravation des mœurs et des principes fondamentaux. Un véritable mascarade.
Je suis frustré quand je vois Hinda Deby qui a eu la chance de visiter un certain nombre de pays, s'excite et se comporte comme un TDV qui n'a jamais mis pieds en ville. On dit souvent que l’évolution brusque et le modernisme brutale donnent l'effet inverse. Amateurisme, manque de savoir faire et manque de modestie.

Ceux qui ont vu la cérémonie d'hier soir, ont remarqué l'absence de la 1ere dame qui dans les semaines passées, on entend des rumeurs et d'informations des sources proches disant de divorce entre elle et Deby. Une absence remarquable pour celle connue par ses frasques démesuré dans des telles cérémonies.

Personnellement j'ai passé mon temps à dormir que de voir la honte planétaire mais je salue ces filles qui ont eu l'audace et le courage de se porter candidate même si bien elles ne sont pas présentables, contrairement à celles et ceux qui derriére l’écran ne savent que colporter des ragots de bistrot et pondre des inepties pétries de tartufferies s’amusant à se moquer d'elles. Il ne faut pas en vouloir aux candidates mais plutôt à la comité d'organisation que semble recruter du fond d'un village ainsi que les membres du jury qui ne répondent à aucun critère et dépourvu d'esprit cultivé.

Une autre remarque intéressante qui mérite d’être citée est la présence de tant de personnalités politiques qui franchement n'ont rien à foutre présentes à la cérémonie. Faut être au Tchad pour voir une telle honte sans parler de l'amateurisme des techniciens de la télé-Tchad et l’excitation des présentateurs qui emploient des termes souvent inappropriés diffusés en direct partout dans le monde.

Mais en bref, la compétition de Miss doit répondre à des critères de beauté spécifiques et un niveau d'intelligence et de baguage culturel et intellectuel qui par la suite affiche des messages qui ont une dimension sociale certaine, car la ''beauté'' qu’elle incarne se définit à l’aune des critères qui ont présidé non seulement à sa présélection, mais aussi à son élection. Sauf que la sélection de Miss au Tchad n’obéit à aucun principe, aucune professionnalisme, aucune étude sociologique, aucune promotion véritablement qualificative à part celle de la médiocrité.
Un tel événement est censé propulser la culture et l'image du pays au reste du monde et influencé la jeunesse dans la bonne marche. Qu'en dit-on alors si les concernées ne savent exprimer en bon français minimum ou en arabe compréhensible?
Il ne s'agit pas de ramasser des filles pour dire voila y à une Miss Tchad, mais savoir la dimension socio-culturelle qu'elle porte dans la société. Mais qu'en est-il si la 1er dame elle même en manque de base d'un esprit cultivé de quoi se couvrir de ridicule.
Pauvre de nous

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article